Transport

Véhicules récréatifs

Partagez le sentier

Voici une courte liste de conseils importants à suivre pour vous assurer d’avoir du plaisir, en toute sécurité, avec vos camarades motoneigistes :

  • Disposez d’un plan en cas de panne ou de mauvais temps
  • Enfilez des vêtements chauds et portez toujours un casque
  • Prêtez attention aux autres véhicules et utilisateurs du sentier
  • Circulez avec prudence à proximité des randonneurs, des skieurs, des traîneaux à chiens et des animaux sauvages
  • Traversez les routes avec prudence, et seulement après avoir effectué un arrêt
  • Assurez-vous d’être bien visible, de jour comme de nuit
  • Circulez à une vitesse sécuritaire, en fonction des conditions ambiantes
  • Ralentissez sur les sentiers que vous ne connaissez pas ou le soir
  • Prenez garde à la glace mince et aux eaux en mouvement
  • Conduisez lorsque vous êtes sobre, et seulement en compagnie de camarades sobres

Formation sur la motoneige

Il est essentiel d’apprendre à conduire une motoneige en toute sécurité, surtout pour les nouveaux et les jeunes conducteurs. Les services municipaux d’application des règlements de la Ville de Yellowknife offrent un cours sur la sécurité à motoneige qui s’adresse aux jeunes, mais tous sont les bienvenus. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web des services municipaux d’application des règlements.

Liens 

Pour obtenir d’autres conseils sur la façon, pour vous et votre famille, de circuler à motoneige en toute sécurité, consultez les liens ci-dessous :

Sécurité en VTT

A Rider’s Guide (Guide du conducteur) (en anglais) (PDF)

L’appel du plein air se fait entendre! Avant de sortir, suivez les conseils de sécurité suivants et vous ferez en sorte que famille et amis passeront un très bon moment, en toute sécurité :

1. Papiers, s.v.p. Vérifiez que vos immatriculations et vos assurances sont à jour. Fixez bien la plaque d’immatriculation au véhicule et gardez une preuve d’assurance sur vous. Assurez-vous de bien connaître les plus récents règlements régissant les VTT dans votre localité.

2. Deux fois plutôt qu’une. Effectuez une double vérification mécanique de votre véhicule avant de prendre la route pour la première fois. Assurez-vous que tout est en ordre et fonctionne bien, notamment les freins, les feux, le moteur et les pneus.

3. Prenez soin de votre tête. Portez toujours un casque approprié et incitez vos amis à faire de même. Investissez dans l’achat d’un nouveau casque si celui que vous avez est bosselé ou fendillé.

4. L’alcool et le VTT ne font pas bon ménage! Pour conduire un véhicule motorisé comme le VTT, vous devez être en pleine possession de vos moyens. Par conséquent, ne conduisez pas si vous avez consommé de l’alcool ou des drogues.

5. Soyez prêt. Veillez à ce que TOUT votre équipement soit en bon état de fonctionnement. Placez dans le véhicule une trousse d’urgence (qui comprend un ou l’autre ou l’ensemble des articles suivants : couverture, collations (nourriture), allumettes imperméables, sifflet, insectifuge et écran solaire, lampe de poche, carburant de réserve, thé ou café, eau et comprimés de purification d’eau, ruban adhésif, miroir de signalisation, trousse d’outils, fournitures de premiers soins, corde, fusées de détresse, clés de rechange, couteau tranchant et boussole) et informez quelqu’un de l’endroit où vous allez et de l’heure à laquelle vous comptez revenir. Habillez-vous en fonction des conditions météorologiques et des conditions du terrain. Envisagez de suivre un cours de premiers soins. Il est toujours bon de savoir quoi faire si un incident survient.

6. La taille compte. Les jeunes enfants sont trop petits pour maîtriser un gros VTT. Ils peuvent être grièvement blessés ou même perdre la vie dans un accident de VTT. Les VTT sont de puissants véhicules destinés aux adultes, et les personnes de moins de 16 ans ne doivent pas les conduire. Si vous avez un enfant qui n’a jamais conduit, envisagez de l’inscrire, ou de vous inscrire vous-même, à un cours sur la sécurité en VTT. Aussi, veillez à ne pas surcharger votre véhicule d’objets OU de passagers. 

7. Faites preuve de courtoisie et de respect! Partagez la route avec les autres conducteurs, les campeurs et les randonneurs. Respectez la terre et les animaux pour que les générations futures puissent en profiter.

8. Amusez-vous!

Le saviez-vous?

Aux TNO, le terme « véhicule tout-terrain » désigne un véhicule motorisé sur roues, chenilles, skis ou coussins d’air conçu pour les déplacements sur la terre, l’eau, la neige, la glace, dans les marais et les marécages et sur tout autre terrain naturel. Cela comprend, mais sans s’y limiter, les VTT, les véhicules d’hiver, les VTT à trois roues et les bicyclettes motorisées. Les « véhicules tout-terrain spéciaux » roulent sur trois ou quatre roues.

Tout comme une voiture, un camion ou une motocyclette, votre VTT doit être immatriculé. Vous pouvez immatriculer votre VTT au bureau de l’immatriculation et des permis de conduire de votre région. Le permis de conduire n’est pas obligatoire, mais vous devez avoir au moins 14 ans pour conduire sur les routes et vous devez porter un casque de VTT en tout temps. Le Conseil canadien des distributeurs de véhicules hors route offre gratuitement en ligne des renseignements sur la formation et la sécurité.


Liens concernant les VTT

Conseil canadien des distributeurs de véhicules hors route

ATV Safety Institute - Respect the Outdoors (en anglais)

Parachute